46ème Repas, à Mons

Repas fort atypique que ce 5ème repas en Belgique, après des agapes à Bruxelles et Liège. En petit comité, parce qu’entre chaleur, examens universitaires et autres joies de fin de saison, trop peu de gens ont pu finalement se rendre à Mons où s’achevait ce jour HistoCrypt2019 (une conférence internationale de 3 jours consacrée à l’histoire et à la recherche en cryptographie, sous l’égide du Professeur Jean-Jacques Quisquater, un académicien bien connu des bitcoineurs) et profiter de cette journée bien remplie .

Elle a commencé par une passionnante visite du Mundaneum de Mons un lieu unique et assez indescriptible, pour lequel les participants, après entre café d’accueil et avant un apéritif offert par les organisateurs, ont eu droit à un exposé très érudit et à une visite qui a beaucoup intéressé.

Le nouveau, livre publié par Adli Takkal-Bataille, Jean-Samuel Lécrivain et Jacques Favier était disponible, avec un jour d’avance sur le marché français et… quelques dédicaces puisque les 3 auteurs étaient là.

Puis, une courte promenade a permis d’admirer le coeur de Mons, et de frotter le crane du petit singe fétiche, qui porte bonheur. L’opération, magnifiquement menée par André, administrateur belge du Cercle, a fait bondir le cours de Bitcoin dans les heures qui suivirent. Les convives se sont ensuite retrouvés au Carillon, qui avait, sans doute par courtoisie, sorti de magnifiques chaises oranges !

Autour des deux grandes tables les sujets de conversation abordés ont été nombreux. Bien sûr on a parlé de cryptographie, de data (après la visite du  » Google de Papier » comme on surnomme le Mundaneum) et, forcément, de Libra. Naturellement il y a eu quelques plaisanteries inspirées par les situations respectives de la cryptosphère dans les deux pays.


Enfin retour au Mundaneum pour une conférence de Jacques Favier, en marge de la cryptographie. Comme un pont entre l’une de ses passions anciennes (la langue égyptienne) et sa passion actuelle (la crypto-monnaie) il a essayé de répondre à la question  « comment a-t-on pu perdre le code sacré ?  » Et livré ses propres tentatives de hiéroglyphes contemporains.

Let's block ads! (Why?)

Powered by WPeMatico

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?